« BOUGEZ AUX RYTHMES DES NOMADES QASHQAI! » (départ garanti)

Voyage en groupe avec guide francophone (07.03 - 21.03.2020)

Vol + 14 nuits (15 jours)
à partir de
3'970.– CHF
07.03 au 21.03.2020
DEMANDEZ UN DEVIS

Date de départ garanti 2020 : 07.03.2020 - 21.03.2020

2020: CHF 3970.- (avec vol) 

Un voyage de rêve au cœur de la Perse ! Passant par les sites majeurs des Élamites Suse, la ziggurat de Choghâ Zanbil, par les capitales royales des Achéménides Persépolis, Pasargades, à la découverte des traces des premières civilisations de la Perse et à la rencontre des tribus nomades d’Iran.

Dès 2 personnes 

Jour 1                   Europe-Téhéran 

Départ d’Europe et arrivée dans la nuit à Téhéran.
A votre arrivée, accueil par votre guide et transfert à l’hôtel Nuit à Téhéran. Hôtel Howeyzeh.  

Jour 2                   Téhéran

Téhéran : capitale depuis 1786, Téhéran est toujours un centre politique, administratif, international, culturel. Ville sans mémoire ni traditions pour certains, Téhéran n’est pas un miroir du pays, mais sa complexité révèle les contradictions d’un Iran tiraillé entre la modernité, le nationalisme, la tradition, l’Islam chiite et l’Occident. Pour les touristes, cette ville au trafic infernal et polluée offre pourtant quelques monuments remarquables, d’excellents musées, une offre culturelle extrêmement riche, et, cachés dans le tissu urbain, d’innombrables trésors architecturaux. Visite de Téhéran. Musée de tapis – le principal musée du tapis d’Iran, réunissant nombre d’œuvres appartenant aux Pahlavi. Palais du Golestân – le plus ancien palais de la ville, datant essentiellement du XIXe siècle, inscrit depuis peu au patrimoine de l’Unesco, et qui assemble autour d’un parc des édifices de prestige, somptueusement décorés, et des musées. Musée national – le premier musée créé en Iran, dans les années 1930, qui présente les plus belles pièces de l’Iran antique et de l’époque islamique. Puis le Grand Bazar avant de rentrer à l’hôtel. Nuit à Téhéran.

Jour 3                   Téhéran-Ahvaz-Suse-Choghâ Zanbil-Shushtar

Le matin, vol interne pour Ahvaz, au sud-ouest du pays. Puis, en bus, visite de deux sites antiques majeurs : l’ancienne ville de Suse, aux fondations néolithiques, ville élamite, puis achéménide, et qui fut encore occupée jusqu’à l’époque mongole, avant d’être abandonnée puis d’être fouillée par les archéologues français dès la fin du XIXe siècle ; ensuite, la ziggurat de Chogha Zanbil, construite au XIVe siècle avant notre ère, au cœur d’une ville royale, et dont l’ensemble constitue le témoignage le plus important des Élamites. Nuit à Shushtar. Hôtel Sonati.


Jour 4                   Shushtar

Le matin, visite d’un site du patrimoine mondial de l’Unesco : le système hydraulique et les moulins de de Shushtar, sur le fleuve Karun, fondés dans l’Antiquité déjà, et utilisés pendant des siècles. En route, ensuite, pour Gotvand et Lali, au nord de la province, utilisés comme lieu de campement hivernal par les tribus Bakhtiari. L’après-midi, rencontre avec des familles de cette tribu ancestrale, pasteurs nomades, qui transhumaient dans les monts Zagros, et qui jouèrent à maintes reprises un rôle politique majeur, au long du XIXe siècle ou lors de la Révolution constitutionnalistes de 1905-1911. Aujourd’hui, la plupart des Bakhtiaris sont sédentarisés et seule une minorité pratique encore, deux fois l’an, des transhumances. Nuit à Shushtar. 

Jour 5                   Shushtar-Izeh (260 km)

Route pour Izeh, où l’on verra plusieurs bas-reliefs élamites, royaux ou sacrés, taillés dans des rochers, à Kulfarah et Eshkaft-Salman. Nuit à Izeh dans une maison d’hôtes (Confort sommaire-dortoir).     

Jour 6                   Izeh-Behbahan-Gachsaran (295 km)

Route pour Behbahan, et courte visite de la ville, puis continuation pour Gachsaran, où plusieurs tribus de nomades Qashqai prenaient leur quartier d’hiver. Rencontre avec des Qashqai, ensembles de clans turcophones, vivant principalement dans les provinces du Fars, du Khuzestân, des provinces de Kohkiluyeh et Boyer-Ahmad, de Chahar Mahal et Bakhtiari et de Bushehr et au sud d’Ispahan. À l’origine pasteurs nomades, ils sont aujourd’hui largement sédentarisés, même si se perpétue une tradition de transhumance entre des pâturages d’été au nord de Shiraz, et des pâturages d’hiver, à environ 480 km au sud, près du golfe Persique, au sud-ouest de Shiraz. Nuit à Gachsaran. Hôtel Pasargad.

Jour 7                   Gachsaran-Bishapour-Farashband (356km)

Route pour le site sassanide de Bishapur, une ville construite au IIIe siècle, où l’on peut voir encore des ruines étendues, des restes d’enceintes, des colonnes commémoratives, et surtout un temple (peut-être de Anahita) semi-enterré et une immense salle d’audience dans le quartier royal. Visite, également, des bas-reliefs de la vallée de Tang-e Chogan. Continuation pour Farashband pour passer une nuit enchantée avec les tribus Qashqayi dans une tente équipée. Nuit à Farashband. Tente chez les nomades (confort sommaire-dortoir).

Jour 8                    Farashband-Firuzâbâd-Shiraz (230 km)

Après deux heures de marche et de rencontre avec les nomades Qashqai, poursuite de l’exploration des vestiges antiques de la province du Fars, berceau de la civilisation iranienne, et foyer des dynasties achéménide et sassanide. Visite du palais de Firuzabad, construit au IIIe siècle par le fondateur de la dynastie des Sassanides, Ardashir. Sur la route vers Shiraz, visite, également, de la forteresse sassanide de Qaleh Dokhtar, impressionnante construction militaire et royale, qui surveillait une gorge stratégique. Nuit à Shiraz. Hôtel Ariobarzan.

Jour 9                   Shiraz

Ville soufie, ville de poètes, Shiraz déploie des charmes subtils et délicats. Ses monuments, charmants – pavillons de plaisance, jardins de roses, mosquées à vitraux et colonnes, datent pour l’essentiel du XVIIIe et du XIXe siècle, mais la beauté intime de la ville est une douceur et un art de vivre uniques.

Visite de Shiraz : L’ensemble Vakil : Bazar, Hammam et Mosquée – la principale mosquée de la ville, construite sous Karim Khân Zand au XVIIIe siècle, dotée d’une magnifique et surprenante salle hypostyle aux colonnes torsadées. Mosquée Nasir ol-Molk – une mosquée qâdjâr du XIXe siècle, au charme doucereux et subtil, dont la belle salle hypostyle s’illumine de mille nuances grâce à des verrières colorées. Maison Nârendjestân - autrefois maison officielle du gouverneur, cette maison de la fin du XIXe siècle marie un beau jardin et une construction souvent somptueusement décorée. Visite nocturne du Mausolée de Hâfez – dédié à un poète amoureux et mystique du XIVe siècle, ce mausolée est le jardin secret de tout iranien et un lieu extraordinairement vivant de partages, de rencontres et de sérénité. Nuit à Shiraz.

Jour 10                 Shiraz-Persépolis-Naqsh-e Rostam     

Le matin départ excursion à Persépolis : Ancienne cité de palais de l’époque achéménide, brûlée par Alexandre le Grand, elle est aujourd’hui encore le principal témoignage, et le plus impressionnant, du premier empire universel de l’histoire, fondé par Cyrus le Grand. Puis Naqsh-e-Rostam – cette majestueuses nécropole, où quatre rois achéménides firent tailler haut dans la falaise leur tombeau, fut un site sacré de l’Iran antique pendant près de deux mille ans, de l’époque élamite aux rois sassanides. Nuit à Persépolis. Hôtel Apadana.

Jour 11                 Pasargades-Ispahan (360 km)     

Route pour Ispahan. En chemin, visite de l’ancienne cite royale achéménide de Pasargades avec le tombeau de Cyrus le Grand et arrêt à Izade Khwâst, village de fondation sassanide sur une crête rocheuse. Nuit à Ispahan.Hôtel Khajoo.

 

Jour 12                 Ispahan

La « Moitié du Monde » : ainsi fut appelée cette ville au XVIIe siècle, au temps de son âge d’or, sous les Safavides, et qui émerveilla tant les voyageurs occidentaux, de Chardin à Pierre Loti. Elle fut et demeure la plus belle ville d’Iran, riche de monuments aussi grandioses que raffinés, autant d’images voulues du paradis, et qui incarne aujourd’hui encore l’art persan à son faîte de rayonnement et de splendeur.

La visite d'impressionnante place Naghshe Jahan : une immense place rectangulaire du XVIIe siècle, unique dans l’urbanisme iranien et islamique, autrefois terrain de polo et de jeux et lieu de manifestations religieuses, royales et militaires.

Mosquée Royale ou de l’Imam – une majestueuse mosquée du début du XVIIe siècle, témoin de l’âge d’or du règne de Shâh Abbâs Ier, dont l’architecture grandiose est transfigurée de céramiques émaillées.

Palais Ali Qapu – ancien palais-porte d’entrée du XVIIe siècle, qui conserve une splendide salle d’audience peinte et une salle de musique d’un raffinement suprême.

Mosquée Lotfollah – cette mosquée royale privée, composé d’une seule grande salle à coupole, est un joyau d’architecture, aussi unique que surprenant, construite au début du XVIIe siècle par Shâh Abbâs Ier.

Bazar d’Ispahan – Boutiques et magasins situés tout autour de la Place vous permet d’apprécier une riche tradition d’Ispahan en matière d’artisanat. Nuits à Ispahan.

Jour 13                 Ispahan

Continuation des visites à Ispahan :

Palais Chehel Sotun – trônant au milieu d’un jardin, ce palais aux « quarante colonnes » est le principal palais safavide parvenu jusqu’à nous, célèbre pour de remarquables peintures murales, aux thèmes courtois et royaux, évocateurs d’un mode de vie somptueux.

Mosquée du Vendredi – la grande mosquée historiquement la plus importante d’Iran, construite sur près de neuf siècles, concentré d’architecture et de décors admirables, et conservant en ses murs de multiples trésors.

La cathédrale Vank – au centre du quartier arménien, jouxtant un beau musée, cette église du XVIIe siècle, ornée d’étonnantes peintures murales italo-flamandes, est le principal témoignage de la présence arménienne dans la ville.

Fin après midi visite : Pont Khwâdju – le plus beau pont d’Ispahan, du XVIIe siècle, ancien lieu de spectacles royaux, et aujourd’hui lieu de rencontre et de musique des habitants. Pont Si-o Seh Pol – du XVIIe siècle, ce pont célèbre pour ses arches s’illumine magiquement la nuit. Nuit à Ispahan.
Jour 14                 Ispahan-Kachan (220 km)  

Le matin départ pour Kachan : En bordure du Kavir, dans une région occupée au néolithique déjà, cette ville magnifique est une oasis de beautés secrètes : dans une vielle ville encore bien préservée, elle abrite le plus bel ensemble de maisons traditionnelles d’Iran, un jardin royal, d’innombrables mausolées et édifices religieux.

Visite de Kachan :   

Bazar - l’un des plus anciens d’Iran, couronné par la plus belle coupole marchande du pays, Amin ol-Dowleh, splendide construction d’époque qâdjâr. Maisons qâdjârs - maisons somptueuses du XIXe siècle, ultimes témoignages d’un art architectural et d’un art de vivre, qui allaient disparaître dans le modernisme des Pahlavi.

Jardin de Fin - le plus ancien jardin persan parvenu jusqu’à nous, dont l’ensemble de pavillons, de canaux, de jets d’eau et d’allées, se veut une image des paradis de lumière, ombragés et toujours printaniers.

Nuit à Kachan. Hôtel Raheb.

Jour 15                 Kachan-Téhéran-Europe
Départ de Kachan pour l’aéroport de Téhéran. Vol de correspondance pour Europe.

Date de départ garanti 2020 : 07.03.2020 - 21.03.2020

2020: CHF 3970.- (avec vol) 

Vols internationaux A/R au départ de L'Europe ou la Suisse

14 nuits de logement dans les hôtels mentionnés au programme ou similaires

Guide francophone local de l’arrivée au départ des clients

Tous les transferts en véhicule modern et climatisé 

Bouteilles d’eau minérale à disposition

Pension complète 

Les entrées sur les sites

Obtention du numéro d’autorisation de visa iranien

Assistance francophone Tech Travel sur place

Frais de visa Iran : € 78.- par personne

Assurance de voyage

Pourboire pour Guide & Chauffeur

Dépenses personnelles